DSpace

AFRILIB >
Côte d'Ivoire >
Journal Ivoirien d'Océanologie et de Limnologie >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://afrilib.odinafrica.org/handle/0/775

Title: Aquaculture: approche de la composition chimique et de la qualité nutritive de l'alimentation naturelle du tilapia Oreochromis niloticus dans les barrages piscicoles, Côte d'Ivoire
Authors: Blé, C.M.
Arfi, R.
Yéboua, F.A.
Diopoh, J.K.
ASFA Terms: Alimentation
Qualité nutritive
Tilapia
Barrages piscicoles
Issue Date: 2007
Citation: Journal Ivoirien d'Océanologie et de Limnologie, 1 (1, 2), p. 1-37
Abstract: Les systèmes de production favorisant l'alimentation naturelle des poissons constituent actuellement une des voies de redynamisation de l'aquaculture africaine. Pour apprécier la qualité de cette alimentation naturelle et la rendre plus accessible au tilapia Oreochromis niloticus, une étude en milieu naturel dans deux barrages piscicoles a été menée dans la région du centre-ouest de la Côte d'Ivoire. Les ressources nutritives naturelles identifiées dans ces barrages sont le périphyton, les matières en suspension et la couche organique sédimentaire. Leur importance ainsi que celle de la nourriture ingérée par O. niloticus sont appréciées à travers l'analyse des constituants chimiques et biochimiques. Il apparaît en terme qualitatif que le périphyton offre les meilleures caractéristiques nutritives (protéines: 19%; ratio protéines/Energie: 17mg/kJ, proches des besoins des tilapias) par rapport aux matières en suspension (protéines: 10%, P/E: 7mg/kJ) et aux sédiments (protéines: 8%, P/E: 6mg/kJ). L'analyse biochimique des contenus stomacaux des poissons issus des barrages 1 et 2 montre que la nourriture ingérée est essentiellement composée de glucides (28% et 31%). Les lipides représentent 11% et 8% des bols alimentaires. Les protéines sont par contre en très faibles proportions (7% et 11%). Les ratios protéines/Energie (6mg/kJ et 12mg/kJ) fourni par l'alimentation semblent répondre aux exigences de croissance chez les tilapias. Ces résultats obtenus en milieu naturel montrent ainsi la capacité d'Oreochromis niloticus a présenter une croissance relativement bonne sur une alimentation moins riche en matières azotées, pourvu qu'une faible densité soit appliquée. Cette caractéristique confirme le grand intérêt de l'élevage de ce poisson dans un contexte ou les disponibilités en ressources protéiques sont pariculièrement limitées.
URI: http://afrilib.odinafrica.org/handle/0/775
ISSN: 1018-0354
Appears in Collections:Journal Ivoirien d'Océanologie et de Limnologie

Files in This Item:

There are no files associated with this item.

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.